Reviews

Visiter la parc « Chapada Diamantina » au Brésil

Il apparaît dans tous les guides et souvent dans nos conversations avec de jeunes Brésiliens. Le parc « Chapada Diamantina » semble être incontournable pour tous les amoureux de nature et de grands espaces.

Nous savions que cela risquait de faire un peu de mal à notre budget, car le couchsurfing y est impossible et nous ne disposons pas du matériel pour faire du camping sauvage. Mais tant pis nous nous laissons tenter, car c’est un peu pour cela que nous voyageons, pour nous retrouver en pleine nature sauvage et découvrir des lieux fantastiques, et surement pas pour traverser les pays de ville en ville.

Finalement, nous passerons quatre jours dans le parc, quatre jours à marcher, sauter, nager, et se prélasser. À vous de juger !

[vsw id= »GIJUuFBH8Nw » source= »youtube » width= »640″ height= »360″ autoplay= »no »]

 

Guide pratique:

Accés :

Le moyen le plus simple pour se rendre au parc est de partir en bus de Salvador de Bahia pour se rendre à la ville de Lençois, seule ville disposant d’une gare routière. Le trajet dure environ sept heures (voir moins si le chauffeur se prend pour un pilote de rallye) et coûte environ 70 reais(20 euros). Il y a plusieurs trajets par jour.

Hébergement :

Plusieurs choix s’offrent à vous.

Le premier est de rester à Lençois, petit village magnifiquement conservé, entouré par la forêt où il est très facile de trouver une auberge de jeunesse. Concernant les prix, il y en a pour toutes les bourses, de 40 reais(13 euros) la nuit en dortoir à 200 pour une chambre privative. Lors de notre séjour, nous nous sommes posés à l’auberge « Pousada dos duendes », gérer par un français, nous vous la recommandons.

Deuxième possibilité est de se rendre à « vale do capao », un lieu moins touristique, un lieu où se retrouve jeunes et moins jeunes venant ici pour quelques semaines loin des villes ou pour une vie tout entière. Du hippie au randonneur en passant par l’artiste, Capao est un lieu magique. Autre point positif, il est possible depuis le village de se rendre à la « Cachoeira de Fumaça », la plus haute cascade du Brésil en seulement quelques heures.

Les randonnées :

Le point noir de l’aventure.

Passer quelques jours dans le parc, c’est avant toute chose pour le visiter, et en marchant bien sûr. Mais ici au Brésil, les communes et l’ONF ne sont pas là pour entretenir et baliser les chemins, il faut donc obligatoirement payer les services d’un guide. Et c’est là que le budget en prend un sacré coup, comptez environ 100 reais(30 euros) la journée pour obtenir les services d’un guide « officiel ». Il est possible de trouver un habitant du coin qui propose ses services à des tarifs bien plus avantageux, mais il n’a aucune formation (secourisme, langue. ), à vous de voir.

Il est vrai que pour certaines randonnées d’une journée, juste l’accompagnement d’un jeune du coin suffit, et votre porte-feuille ne s’en portera pas plus mal. Pour des randonnées de plusieurs jours, un guide officiel est recommandé.

Nous n’avons pas pu faire les plus belles marches malheureusement. Il en existe plusieurs importantes, pour ne pas toutes les citer, les plus reconnues sont celle de la vallée du Pati, vallée du Capao et « Cachoeira de Fumaça », parcours de plusieurs jours qui vous emmènent dans les lieux les plus magiques du site.

Nous pouvons vous conseiller :

N’ayant qu’un budget limité, nous n’avons donc pas payé de guide. Mais malgré tout, nous avons pu faire de très belles marches.

La première est la randonnée « Cachoeira do Sossego », une marche d’environ 6 heures, le long d’un canyon, qui se termine face à une superbe cascade de 15 mètres de haut. Un petit coin de paradis comme son nom l’indique (sossego signifie paradis). L’unique moyen de parcourir ce chemin sans guide et sans carte est tout simplement de demander autour de vous à l’auberge ou à des habitants du coin, ils vous donneront avec plaisir toutes les indications nécessaires pour ne pas se perdre.

DSC01568
Cascade du paradis (Cachoeira do sossego)

Seconde randonnée que vous puissiez faire seul, est la marche vers la « Cachoeira Primavera ». Le départ se fait de Lençois en remontant la rivière qui traverse le village. Sur le chemin il y a de nombreuses choses à voir, un premier arrêt à la Cachoeirinha (petite cascade), puis remonter le canyon jusqu’à la Primavera. Un parcours de quelques heures, peu fréquenté, une journée pour se détendre avec une marche facile.

20140104214113-002

Ce ne sont que deux randonnées parmi tant d’autres, nous n’avons pas pu en faire plus en raison de notre budget, mais si nous avions un conseil à vous donner, passez deux semaines dans le parc et n’hésitez pas à multiplier les expéditions, il regorge de surprises, et de beauté.

les recherches courantes

  • Parc national de la Chapada Diamantina Brésil (353)

Comments are closed.